RBM_Mali

BULLETIN DE SITUATION PASTORALE MALI JANVIER 2018

Points saillants

  • Sècheresse comparée à celle de 1984 dans le cercle de Tenenkou, région de Mopti dans les communes de Ménaka central et Alata dans la région de Ménaka, Tessit dans le cercle d’Ansongo.
  • Forte et précoce concentration des troupeaux dans les communes d’Intillit dans le cercle de Gao, de Gossi dans le cercle de Gourma Rharous (région de Tombouctou), le long du fleuve Niger.
  • Saison des pluies mauvaises à l’Est du pays (Région de Ménaka) poussant certains troupeaux à replier vers le Sud et d’autres vers la zone transfrontalière avec le Niger
  • Déficit fourrager dans la région de Gao et la région de Mopti avec la même situation ressemblant à celle de la sécheresse de 1984
  • Le départ des transhumants à cause du déficit de pâturage et de l’eau dans leur zone de la Mauritanie et du Sénégal
  • Blocage des troupeaux de Sikasso à la frontière avec la Guinée
  • Rareté des sources d’eau pérenne avec les ouvrages hydrauliques en panne et le tarissement des mares
  • Déplacement de population dans les communes de Ménaka, d’Anderamboukane à cause de l’insécurité (Tagalat, Inbalagan, Fitt, Inalakam, Abougoulou, Inkalafan) et également dans les communes d’Anchewadj et de Talataye actuellement dans le cercle d’Ansongo

Telecharger le Rapport complet

RBM Veille Mali 

Recommandations

  • Acteurs humanitaires : Mettre en place des programmes de transferts monétaires et de distribution d’aliments dans les zones pastorales déficitaires et d’appui dans les zones d’accueil de concentration forte; Inclusion des ménages pastoraux dans les affectations pour les interventions nutritionnelles et la sécurité alimentaire
  • Gouvernement du Mali : Négocier with the ivoirians and guinéennes for faciliter la transhumance transfrontalière, en lien avec les accords relatifs à la transhumance et aux déplacements de bétail dans la zone CEDEAO. (plusieurs liens ici: http://www.coraf.org/pmb/opac_css/doc_num.php?explnum_id=70 et http://extwprlegs1.fao.org/docs/pdf/ivc159944.pdf )
  • Services vétérinaires : Effectuer une campagne de vaccination dans les zones d’accueil, notamment la vallée du fleuve Niger, la Boucle de Baoulé, le Gourma de Gao et la région de Kayes.
  • Organisations pastorales : Travailler de concert avec les autorités locales dans les zones d’accueil pour faciliter l’accès des troupeaux transhumants, prévenir les conflits possibles et renforcer la veille de l’information pastorale.