RBM_Senegal

BULLETIN DE SITUATION PASTORALE SÉNÉGAL JANVIER 2018

Points saillants

  • Déficit fourrager extrême sur le nord du Sénégal (Saint Louis, Matam et Louga) ;
  • Départ précoce (dès octobre 2017) des transhumants sénégalais vers le bassin arachidier ;
  • Arrivée massive des transhumants Mauritaniens ;
  • Prévision d’une soudure longue et précoce avec risque d’impact nutritionnel dans cette zone fragile aux crises fréquentes ;
  • Tarissement précoce des mares; absence de ressources en eaux de surface ;
  • Surcharge de bétail autour des points d’eau dans les zones de concentration ;
  • Diminution des prix de vente du bétail et termes d’échange non-favorables.

Telecharger le Rapport complet

RBM Veille Sénégal 

Recommandations :

Acteurs humanitaires :

  1. Mettre en place des activités de mise à disposition de compléments alimentaires et d’intrants vétérinaires, pour les éleveurs;
  2. Mettre en place des activités de transfert monétaire pour les familles restées dans les zones de départ;
  3. Mettre en place des activités de prise en charge des équidés, animaux utilisés dans le domaine agricole et qui sont aussi touchés par le manque de pâturages;

Au gouvernement du Sénégal et aux organisations de pasteurs :

  1. Renforcer la veille sur les points d’eau, la santé animale et les feux de brousse;
  2. Assurer la sensibilisation des transhumants, des communautés autochtones pour prévenir les conflits dans les zones d’accueil.