PondMonitor – Exemples d’utilisation

Ce chapitre montre par l’exemple l’utilisation du module PondMonitor. Les étapes sont décrites pas-à-pas.

 

Suivi du taux de remplissage de la mare d’eau

Cet exemple d’utilisation montre comment établir le profil temporel du taux de remplissage d’un nouveau point d’eau. Ce nouveau point d’eau est le lac Faguibine dans la région de Tombouctou au Mali.

1.Téléchargement des nouvelles décades SWB disponibles : Comme décrit dans la section 3, il convient tout d’abord, de télécharger les nouvelles décades SWB disponibles le cas échéant.

2. Incorporation des nouvelles décades à la base de données : Ces nouvelles décades sont ensuite incorporées à la base de données par l’exécution du programme DeCompressor (section 5).

 

3. Première exécution de PondMonitor : Une première exécution de PondMonitor est nécessaire afin de créer les cartes statistiques de présence d’eau à partir desquelles sera localisé le nouveau point d’eau à incorporer à la liste. Ici l’utilisation des paramètres pas défaut est recommandée, en particulier les paramètres Decade_Debut_Integration et Decade_Fin_Integration qui doivent couvrir une année entière.

4. Visualisation de la fréquence d’apparition du point d’eau : La visualisation du fichier geotiff « fréquence » (voir section 3.3) dans un logiciel SIG tel QGIS permet d’identifier le point d’eau d’intérêt, ici le lac Faquibine, et de relever les coordonnées de latitudes et de longitudes minimales et maximales délimitant la position du point d’eau (Figure 46)Téléchargement des nouvelles décades

Captura de pantalla 2017-06-14 a las 21.46.56

Figure 46 – Visualisation de la carte de fréquence d’apparition des points d’eau avec QGIS, repérage du Lac Faquibine

5. Edition du fichier de points d’eau : Les coordonnées de ce nouveau point d’eau d’intérêt doivent être rentrées dans le fichier liste des points d’eau d’intérêt (section 2.2). Ici le nouveau point d’eau prend l’ID 12. On s’intéresse uniquement à la zone délimitée par les coordonnées, en conséquence les paramètres Adm_Lev et Adm_Cod doivent être rentrés à 0.

Captura de pantalla 2017-06-14 a las 21.48.13

6.Exécution de PondMonitor : Une nouvelle exécution de PondMonitor est nécessaire pour réaliser les calculs en prenant en compte ce nouveau point d’eau d’intérêt. Une attention particulière doit être apportée au paramétrage des Decade_Debut_Integration et Decade_Fin_Integration qui doivent couvrir une année entière en centrant le mieux possible la saison des pluies. Ici, on conserve les paramètres par défaut qui centrent convenablement la mousson ouest-africaine (Decade_Debut_Integration=10 et Decade_Fin_Integration=9).
7. Visualisation du fichier de sortie, et profil temporel : L’étape ultime consiste à visualiser le fichier de sortie sous un tableur tel Microsoft Excel et à tracer le profil temporel. Le fichier de sortie en récupéré suivant la méthode décrite dans la section 6.3.1. Le fichier peut être lu directement par Excel.

Imagen 47

Figure 47 – Fichier sortie tableur pour le point d’eau « Lac Faguibine »Captura de pantalla 2017-06-14 a las 21.49.07

Figure 48 – Profil temporel du remplissage du Lac Faguibine

 

Création d’une carte de statistique de présence d’eau

Cet exemple décrit comment établir une carte vectorielle au niveau administratif 1 (région) de l’anomalie de présence d’eau durant la saison sèche mars à mai pour l’année 2016.

  1. Téléchargement des nouvelles décades SWB disponibles : Comment décris dans la section 3, il convient tout d’abord, de télécharger les nouvelles décades SWB disponibles le cas échéant.
  2. Incorporation des nouvelles décades à la base de données : Ces nouvelles décades devant être incorporées à la base de données par l’exécution du programme DeCompressor (section 5).
  3. Paramétrage : Le choix des paramètres est important pour déterminer la période d’intégration du calcul de l’anomalie. En suivant les instructions de la section 2.3 et en s’appuyant sur le Tableau 5, les paramètres Decade_Debut_Integration et Decade_Fin_Integration doivent être fixés respectivement à 7 et 15 pour couvrir les mois de mars à mai.
  4. Exécution du programme: En suivant les instructions de la section 2.4
  5. Utilisation d’un logiciel SIG pour la création de la carte : L’utilisation d’un logiciel SIG tel QGIS permet d’afficher et de mettre en forme la carte. Un modèle de projet QGIS peut-être trouvé dans le répertoire GIS/QGIS Project/. Le fichier shapefile à récupérer est le fichier vectoriel d’anomalie de présence d’eau Water_ADM_1.shp tel que décrit dans la section 6.3.4. Dans ce fichier la table attributaire donne l’anomalie de présence d’eau pour chacune des années disponibles et exprimé en % par rapport à la normale. Il convient alors d’afficher le fichier vectoriel en sélectionnant la colonne de la table attributaire correspondant à 2016 suivant un dégradé de couleur approprié.

Captura de pantalla 2017-06-14 a las 21.51.02

Figure 49 – Anomalie de présence d’eau de surface pour les mois de mars, avril et mai de l’année 2016 sur l’Ouest-Afrique