Comment lire les cartes?

Qu’est ce que la biomasse?

La biomasse est une mesure de la production de la  végétation, précisément de la matière sèche (MS)  exprimée en kilogramme, par jour et par hectare. Le terme « matière sèche » est utilisé pour décrire toute forme de végétation au dessus du sol, sans comptabiliser son contenu en eau. Pour une analyse de la situation pastorale, la MS représente un moyen efficace pour mesurer la disponibilité en ressources fourragères.

Pourquoi utiliser la matière sèche comme indicateur pastorale?

Toutes les formes de fourrage et de végétation sont composées d’eau et de matière sèche, mais à des taux variables. Par exemple, le pourcentage de matière sèche dans le foin est beaucoup plus élevé que dans l’herbe verte.

Par ailleurs, tous les nutriments nécessaires au bétail se trouvent dans la partie sèche du fourrage (énergie, protéines, minéraux). C’est pourquoi, les besoins alimentaires du bétail sont généralement calculés en termes de MS.

ATTENTION !!!

Les données portant sur les quantités de MS produites n’informent pas sur leur caractère comestible. En effet, le type de pâturage et sa comestibilité sont essentiels pour déterminer la capacité de charge animale d’une zone, c’est-à-dire le nombre d’herbivores qui peuvent pâturer. Par ailleurs, tous les fourrages ne sont pas identiques et peuvent ainsi contenir des taux différents d’énergie, de protéines et de minéraux.

D’où proviennent ces données?

Ces données sont collectées régulièrement par le satellite PROBA-V de l’agence européenne spatiale (AES) en mesurant le rayonnement solaire. Les images satellitaires sont traitées par VITO, un partenaire scientifique d’ACF. Ce traitement permet la création de données qui expriment la production de MS en kilogramme par hectare. Le traitement final de ces données est ensuite réalisé grâce à un outil conçu par ACF appelé le Biogenerator.


Les Cartes

Trois types de cartes de biomasse sont produites :

– Une carte de la production qui indique la  production totale de biomasse depuis la dernière saison des pluies, exprimée en kg de MS par ha.


– Une carte d’analyse de l’anomalie de production qui compare la production totale de l’année en cours à la moyenne de la période 1998-Année courante. Cette anomalie est calculée sur une échelle de -100 (déficitaire) à 100 (excédentaire) pour chaque pixel. Les zones d’anomalie les plus négatives sont rouges et les excédentaires sont vertes.

-Une carte “Indice de Vulnerabilité” pour palier à une analyse simple par anomalie qui compare l’année en cours avec l’ensemble des années antérieures, sans considérer les enchainements d’anomalies. C’est une analyse recursif qui mets une ponderence sur les années recents. Dans cette indice, l’année actuelle compte pour 50% de l’indice, l’année precedent à 25%, l’année avant celle-la à 12.5%, etc etc.

Comment lire les cartes

Les cartes ciblent les zones pastorales et agro-pastorales. La zone pastorale produit typiquement 0-500kg/ha alors que la zone agro-pastorale produit 500-1 000kg/ha.

Il est recommandé d’utiliser les deux cartes pour une analyse plus complète de la situation des pâturages.

La carte d’anomalie compare la situation actuelle de la biomasse par rapport à la moyenne historique, ce qui permet de savoir si des zones sont « anormalement » déficitaires ou excédentaires. Cependant cette carte ne fournit pas d’indications sur la quantité actuelle de la biomasse.

Pour cette raison, la carte de production est très importante car elle permet de situer les zones selon leur potentiel actuel de pâturage.


Pour plus des informations:

Explication des données satellitaires de la biomasse:

http://land.copernicus.eu/global/products/dmp

Informations sur la matière sèche et la nutrition animale:

http://equinenutritionnerd.com/2014/05/12/dry-matter/ (en Anglais)

Informations sur le Biogenerator d’ACF:

Publication ACF : Http://www.accioncontraelhambre.org/publicaciones_biblioteca.php?sec=4 (Manuales y Guías Tab)

Http://www.medecinsdumonde.org/publications/la-revue-humanitaire/ Revue-Humanitaire -n-32

Tutoriel de télédétection de la végétation

http://fas.org/irp/imint/docs/rst/Sect3/Sect3_1.html

Pour toute question ou commentaire, veuillez contacter l’auteur:

amerkovic@wa.acfspain.org