À propos de nous

La surveillance pastorale :

Le programme de surveillance pastorale s’intègre dans une dynamique lancée au sein d’Action Contre la Faim depuis maintenant plusieurs années sur la base de recherche et de réflexion autour de l’amélioration de l’analyse, des outils et des modalités de réponses aux crises alimentaires et nutritionnelles au Sahel, et de manière plus spécifique dans les zones de moyens d’existence des populations agropastorales et pastorales.

Le but du programme est de renforcer la capacité des acteurs du milieu pastoral à répondre aux crises en se focalisant sur la création d’outils et de systèmes de collecte en temps réel et d´une couverture géographique étendue. Les données satellitaires couvrent donc toute la zone sahélienne, alors que les enquêtes sur le terrain complémentent et nuancent l´information quantitative.

Les données satellitaires :

Action Contre la Faim réalise annuellement un bilan de la production de la biomasse et des ressources en eaux de surface sur le Sahel. Ces analyses ciblent les zones pastorales et permettent aux acteurs de l’humanitaire et de l’élevage d’anticiper et potentiellement de prévenir les crises liées aux sècheresses.

Le BioGenerator, outils développé par Action Contre la Faim, utilisant des données satellitaires, permet d’analyser la production végétale, ou biomasse, pendant la saison des pluies. La détection des anomalies de production permet de cibler les zones vulnérables aux sècheresses. Le BioGenerator est utilisé par le SAP (Système d’Alerte Précoce) du Mali.

L’HydroGenerator, un autre logiciel développé par Action Contre la Faim, permet l’analyse de la présence d’eau de surface en utilisant les données satellitaires.

Les données de biomasse et d’eau de surface sont actualisées tous les dix jours et disponibles à la visualisation et au téléchargement sur la plateforme de cartes interactives : geosahel.info.

La collecte des données de terrain :

Un système automatisé est utilisé pour envoyer un questionnaire hebdomadaire à un réseau de relais appelés relais sentinelles de surveillance pastorale. Ce système de relais est actif au Burkina Faso, au Mali, au Niger, en Mauritanie et au Sénégal en partenariat avec les services techniques de l’élevage de chacun de ces pays et au Sénégal et en étroite collaboration avec le Réseau Billital Maroobè RBM, importante association pastorale au Sahel. Les information collectées concernent l’état du cheptel, la disponibilité en ressources de pâturage et d’eau, les prix de marché,  la présence de maladies animales, de feux de brousse ou d’incidents liés à l’insécurité.

Le questionnaire hebdomadaire peut être répondu à l’aide d’un simple téléphone portable sans besoin d´internet, permettant au système de surveillance pastorale de réduire les besoins en ressources pour la collecte des données dans les zones rurales.

L´information issue est synthétisée sous forme de bulletin bimestriel pour chaque pays couvert par la surveillance pastorale et accessibles sur le site sigsahel.info.